Experimentations

Le réseau d’expérimentations « Taille des arbustes » a été mis en place courant 1999, à l’initiative de Jac Boutaud et de Pierre Raimbault de l’Institut National d’Horticulture d’Angers.

 
Les expérimentations se font à trois niveaux
 
1.Des études techniques, sur trois sites répartis dans les principales régions climatiques de France (Nord, Sud-Ouest, Sud-Est), constituent le noyau expérimental, avec :
 
  • 15 espèces représentatives (caractères décoratifs principaux : fleurs, fruits, feuillage, écorce, mais aussi mode de développement végétatif : acrotonie, basitonie, durée de vie des rameaux),
  • 3 à 6 traitements par espèce, suivi annuel des temps de taille, nombre de coups de sécateurs, poids de bois de taille, dimensions et architecture, performances esthétiques…
  • 12 individus dans chaque modalité de taille pour pouvoir faire un traitement statistique acceptable des observations recueillies lors de l’étude, et des témoins non taillés sont conservés,
  • des tailles inadaptées effectuées au taille-haie sont aussi mises en œuvre pour comparaison,
  • un protocole précis pour l’installation de ces expérimentations a été élaboré (âge et mode de multiplication des végétaux à planter, distance de plantation, couverture du sol…)
2.Des études botaniques, sur l’arboretum de La Petite Loiterie :
 
  • les différentes modalités de taille seront appliquées à plus de 1500 espèces et variétés d’arbustes (toutes les essences arbustives d’ornement utilisées en France tempérée), sans répétition cette fois-ci,
  • conservation pour chaque taxon d’un sujet ne subissant aucune taille, pour servir de témoin sur le plan architectural,
  • le comportement de tous ces arbustes est observé afin d’étendre à toute la gamme arbustive actuelle les conclusions apportées aux espèces références des autres sites.
3. Des études scientifiques menées sur l’ensemble de ces sites :
 
  • analyses architecturales et morphométriques, afin de rechercher des lois de développement en fonction des essences et des traitements appliqués, et de préciser de nouveaux critères descriptifs de ce développement.
  • caractérisation des critères phénologiques utilisables pour juger de la pertinence des traitements appliqués.
Il est prévu que ce réseau fonctionne pendant une dizaine d’années. Les résultats de ces expérimentations seront communiqués au fur et à mesure de leur obtention, auprès des étudiants et des professionnels qui visitent les sites.
 
Des publications sont prévues à moyen terme, dans la presse professionnelle en particulier.

Une fois que ​​vous ​​comprenez ce que ​​vous voulez essayez kamagra 100mg et savez peut-être déjà que gel Kamagra aide que sous certaines ​​conditions. Vous pouvez ​​essayer de trouver la cause.