Cornus officinalis Siebold & Zucc.- Cornaceae


Au sein d'un genre riche de 60 espèces hautement ornementales, Cornus officinalis se détache grâce à sa magnifique floraison jaune au cœur de l'hiver, sa belle écorce orangée, ses fruits comestibles et son port arborescent. Ses caractéristiques en font un arbuste d'avenir, idéal pour les petits jardins.

Originaire du Japon et de Corée, Cornus officinalis est décoratif tout au long de l'année. Cela commence en février-mars, avant l'appariation des feuilles, avec sa floraison jaune abondante, particulièrement visible si le soleil est au rendez-vous et si l'arbuste est planté en isolé.

Cornus_officinalis_5.jpg   Cornus_officinalis_1-5.jpg   Cornus_officinalis_2-5.jpg

Floraison sur le bois de l'année précédente.            Floraison sur le bois de 2 ans.                           Floraison sur le bois de 3 ans.

 

Les fleurs sont hermaphrodites et regroupées en inflorescences (ombelle simple). Chaque fleur est soutenue par un pédicelle, attaché au centre d'un involucre de 4 bractées vert rougeâtre. Les bourgeons floraux apparaissent sur la base des bois de l'année précédente, mais principalement sur les bois courts à très courts de 2 et 3 ans, voire plus. Les spécimens en port libre, n'ayant jamais été taillés, sont donc les plus florifères. La seule intervention qui nous semble pertinente est une remontée de couronne, dans le but de mettre en valeur le ou les troncs dont l'écorce est décorative.

Cornus_officinalis_10.JPG

Inflorescences (14 mars 2015).

 

En effet, l'écorce de Cornus officinalis est généralement de couleur gris-beige mais elle se desquame abondamment, laissant apparaitre des plaques de couleurs orangées.

Cornus_officinalis_3-2.jpg   Cornus_officinalis_3.jpg   Cornus_officinalis_2-4.jpg

Ses feuilles sont caduques, ovées, avec un apex pointue, glabres à l'avers et pubescentes au revers, avec des touffes de poils à l'aisselle des nervures. En automne, si la plante est suffisamment exposée au soleil, ses feuilles se colorent magnifiquement, avec des colorations allant du jaune orangé au rouge vif. À la même période, ses baies rouge vif atteignent la pleine maturité et sont prêtes à être consommées, de la même façon que les fruits du cornouiller mâle (Cornus mas).

Cornus_officinalis_2-2.jpg   Cornus_officinalis_1-2.jpg   Cornus_officinalis_-2.jpg

Jeune feuille.                                                                 Revers de la feuille.                                              Coloration automnale et fruits.

 

Cornus officinalis est généralement considéré comme un arbuste mais il peut atteindre 6 à 8 m de haut et prendre ainsi des allures de petit arbre, surtout s'il est conduit sur tige. Il supporte tous types de sols mais apprécie particulièrement un sol drainé et calcaire ainsi qu'une exposition ensoleillée. Il supporte des températures allant jusqu'au -25°C.

Cornus_officinalis_1-4.jpg   Cornus_officinalis.jpg

Beau spécimen au jardin botanique de Vienne (Autriche).                                                Arboretum cimetière parc de Nantes (11 mars 2014).

 

Il existe quelques sélections dont 'Kintoki', aux fleurs plus grandes et 'Lemon Zest', aux fleurs parfumées.

 

Ressemblances avec son cousin européen, Cornus mas

Il est courant de confondre C. officinalis et C. mas, leur ressemblance est parfois troublante. Cela dit, certaines caractéristiques permettent de les différencier.

- les feuilles de C. officinalis sont légèrement plus grandes et comprennent plus de nervures : 6 à 7 de part et d'autre de la nervure centrale contre 3 à 5 pour C. mas.

Cornus_mas_9.jpg   Cornus_mas_6.JPG   Cornus_officinalis_2-2.jpg

Feuille de Cornus mas, 5 paires de nervures.       Feuille de Cornus mas en automne.                   Feuille de Cornus officinalis, 6 paires de nervures.

 

- les couleurs d'automne sont généralement plus vives chez C. officinalis.

- l'écorce de C. officinalis se desquame d'avantage, ce qui la rend plus décorative et plus colorée.

Cornus_mas_8.jpg   Cornus_officinalis_3-2.jpg   Cornus_officinalis_1.jpg

Écorce de Cornus mas.                                    Écorce de Cornus officinalis.                                       Écorce de Cornus officinalis.

 

- C. mas est généralement aussi large que haut alors que C. officinalis a un port plus étroit et plus arborescent.

Cornus_mas_2.jpg   Cornus_officinalis_.jpg

Cornus mas en port libre (14 février 2016).                                                                               Cornus officinalis en port libre (21 mars 2015).

 

- les inflorescences de C. officinalis sont légèrement plus grosses.

 

Où trouver une large gamme de Cornus : les pépinières Duval, les pépinières La Simonière, les pépinières Le Try (Belgique).

Collections de Cornus : Arboretum cimetière parc (Nantes), Arboretum des grandes bruyères (Ingrannes), Jardin botanique de Strasbourg.

 

Toutes les photos sont propriétées des Arbusticulteurs©

 

 

Télécharger la fiche : Fiche Cornus officinalis [PDF]

Télécharger les photos : Photos Cornus officinalis [ZIP]